Le FESTIVAL des CHÂTEAUX BASQUES 2ème édition

Otentik Productions présente

Le FESTIVAL des CHATEAUX BASQUES 2ème édition

 Le 1er festival à mettre en avant  des châteaux faisant partie du patrimoine basque, incarnant chacun leur histoire et un lien certain avec la culture.

Ce sont donc 3 concerts, qui auront lieu cet été dans des lieux uniques,

où la chanteuse basque Anne ETCHEGOYEN se produira chaque fois avec un groupe ou artiste invité.

Une partie des bénéfices du festival sera reversée à trois associations oeuvrant pour des causes chères à Anne Etchegoyen.

  •  Le 31 juillet au CHATEAU d’ARCANGUES : Anne ETCHEGOYEN et UGARTE Anaiak (txalapartari) (20H30)
  • Le 14 août au CHATEAU du CLAIR DE LUNE à BIARRITZ : Anne ETCHEGOYEN et Manu DIBANGO (21H)
  • Le 21 août au CHATEAU d’ESTRAC à HASTINGUES : Anne ETCHEGOYEN et Jonathan PISA (21H)

 

Anne ETCHEGOYEN, après avoir été disque d’or, vendu prés de 80000 disques, atteint plus de

deux millions de vues du clip Hegoak avec Les Voix Basques et parcouru 800kms à pieds jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle, Anne et ses guitaristes nous présenteront cet été, son dernier album « COMPOSTELLE – Du Pays Basque à Saint-Jacques ».

Dans ce nouvel album, Anne nous livre en musique, au grés de compositions et reprises de chants traditionnels basques, « son chemin », cette quête spirituelle effectuée à pieds, depuis la maison familiale de St-Palais jusqu’à St-Jacques de Compostelle puis Cap Finistère.

Anne Etchegoyen par sa voix unique, tour à tour douce et puissante, nous fait voyager dans un univers bien à elle où se côtoient ses origines basques, ses influences latines et sa récente inspiration puisée sur les Chemins de Saint-Jacques.

Anne termine son prochain album à sortir début 2020 chez Decca/Universal, qui aura pour thème, la femme.

UGARTE ANAIAK, le duo de txalapartari est composé par deux frères, Imanol et Felipe de Urnieta.

Ils ont appris à jouer de cet instrument traditionnel basque avec le maître de la txalaparta, Juan Mari Beltran, dans son école de musique à Hernani. En 1997, ils ont commencé à donner des concerts dans tout le Pays Basque, puis très vite dans toute l’Europe où ils ont contribué à faire connaître cet instrument. Ils se produisent seuls ou collaborent parfois avec d’autres musiciens ou artistes, sur scène et en studio.

Leur approche de la txalaparta se base sur l’évolution de cet instrument traditionnel par un travail rythmique qui leur permet d’explorer ses possibilités complexes et spécifiques, offrant ainsi une variété de rythmes et créations de leur propre style.

Anne Etchegoyen et les frères Ugarte ont déjà partagé plusieurs scènes en Hegoalde.

 

Manu DIBANGO, né au Cameroun en 1933 (Douala), connu pour son saxophone, joue aussi du piano, vibraphone, marimba. Il chante, compose, arrange et dirige des orchestres. Il a débarqué en France (Marseille) en 1949, et étudié à Saint-Calais, puis poursuivit ses études à Reims et Paris.

Dès 1953, il fréquente les boîtes de jazz entre Paris et Bruxelles et s’impose comme un excellent musicien. En 1973 : « Soul Makossa » devient un tube planétaire qui le fait connaître dans le monde entier.

Après plus de 40 ans, ce titre est toujours d’actualité car le plus « samplé ». De Michael Jackson à Caméo, Full Force, Factory, Jay Z, ou encore Miss Jennifer Lopez et Rihanna, rares sont ceux qui ont pu résister au son de Mamako, Mamasa, Mamamakosa, sans en faire usage. On lui doit également quelques musiques de films comme par exemple « Kirikou et les bêtes sauvages ».

A bientôt 85 ans, avec plus de 600 titres à son répertoire, une quarantaine d’albums et de nombreuses distinctions reçues de par le monde, Manu est toujours aussi en avance sur son époque. Il reste un artiste infiniment respecté dont on n’a pas fini de découvrir le génie qu’il apporte à la musique.

 

Antonio JIMENEZ dit « Lacho », montre des prédispositions pour la guitare dés son plus jeune âge. Très vite il se passionne pour le flamenco puro et choisit pour modèles, ses deux idoles, le maestro Camaron de la Isla et le virtuose Paco de Lucia.

Pendant son adolescence, il développe sa technique au point que sa guitare devient son ombre.

En 2001, Lacho et son frère Angel, au nom de leur groupe Alma Flamenca, sortent un album chez Universal, qui s’écoule à 80000 exemplaires.

A 18 ans, il est remarqué par Florent Pagny et pose quelques guitares additionnelles sur un de ses albums. Egalement pour Patricia Kaas.

Lacho sillonne depuis, les routes de France et d’ailleurs. Il peaufine son jeu et son talent. Il partage la scène avec de nombreux musiciens, dont Richard Galliano, ainsi que plusieurs artistes de flamenco comme Duquende, Pedro el Granaino, Pelé.

A tout juste 37 ans, Antonio s’est forgé une riche expérience qu’il met au service de son spectacle en solo, avec ses propres compositions et quelques reprises revisitées.

Anne Etchegoyen et Antonio Jimenez se sont rencontrés en 2006 pour enregistrer un duo. Puis en 2014, il a rejoint l’équipe d’Anne en tant que guitariste.

Infos et Réservations : Offices de Tourismes*  + Points de vente habituels :

Réseau TICKETNET : Auchan, Cora, Cultura, E.Leclerc, Le Progrés, Virgin Megastore, www.ticketnet.fr0 892 390 100 (0.34 euros  TTC/min) – Réseau FRANCE BILLET : FNAC, Carrefour, Géant, Système U, Intermarché, www.fnac.comwww.carrefour.frwww.francebillet.com, 0 892 68 36 22 (0,34 € TTC / min)

à l’OFFICE de TOURISME de BIARRITZ – Biarritz tourisme 0559224466 – www.tourisme.biarritz.fr

www.anne-etchegoyen.com

 

*Biarritz Tourisme, sur le site www.tourisme.biarritz.fr et au 05 59 22 44 66.